You are here: Home News Violence conjugale et intrafamiliale
Maison communale
adm-com.jpg
Rue des Ecoles, 50,
6990 Hotton - Carte
Tél : 084 / 36 00 00
Fax : 084 / 46 75 77
commune@hotton.be

Heures d'ouverture :
Horaire d'été
en juillet et août :
Lun - Ven : 7h30-12h et 13h-16h et les

Sam jours de marché de 9 à 12h ;
fermé mardi et jeudi après-midi.

Horaire d'hiver
de sept à juin :
Lun - Ven : 8h-12h et 13h-17h et les
Sam jours de marché de 9 à 12h ;
fermé mardi et jeudi après-midi.

Mise à jour
Une information n'est pas à jour ! N'oubliez pas de vider le cache de votre navigateur (utiliser CTRL+F5).
Evènements passés

Envoyez-nous un mail.
Pour annoncer un évènement, veuillez remplir ce formulaire ou envoyez un mail à Hotton-Tourisme.
Envoyer ce site à un ami.
 

Violence conjugale et intrafamiliale

Les services d’aide restent disponibles malgré les mesures de maintien au domicile.

Violence conjugale et intrafamiliale

Urgences-Aide

Violence conjugale et intrafamiliale :
les services d’aide restent disponibles malgré les mesures de maintien au domicile (au format pdf : FR - NL)
urgence-aide_fretnl.jpg
Pour beaucoup de femmes et d'enfants, le foyer n'est pas un lieu sûr. Les nécessaires mesures de maintien au domicile augmentent aujourd’hui les risques de violence et aggravent les situations où s’exercent déjà des violences conjugales et intrafamiliales. Le sentiment d’isolement des victimes est également renforcé.
Face à ces problèmes de violence, les Ministres Bénédicte Linard, Christie Morreale, Nawal Ben Hamou et Barbara Trachte ont décidé, dès la mise en place des Gouvernements, d’unir leurs efforts pour apporter des réponses transversales et coordonnées.
Dans cette logique d’action commune, une Task force « Violence conjugale et intrafamiliale » vient d’être mise en place par la Fédération Wallonie-Bruxelles, la Wallonie, la Région de Bruxelles-Capitale et la Cocof pour répondre aux risques d’amplification des problèmes de violence dans cette période de crise sanitaire et de maintien à domicile. En partenariat avec les acteurs de terrain, un suivi de la situation des infrastructures d’accueil et de soutien est assuré afin de mettre au jour les besoins, les urgences rencontrées et d’y apporter une réponse rapide et efficace. Elle vise aussi à relayer les informations et à sensibiliser tous les acteurs concernés.
Dans un premier temps et de manière urgente, la Task force souhaite rappeler les numéros des services d’urgence, d’écoute et de soutien qui sont à la disposition des victimes de violences conjugales et intrafamiliales. Des numéros d’aide existent également pour accompagner les auteurs et prévenir le passage aux actes de violences. Il est important que ces numéros puissent être diffusés et rappelés au maximum. Un visuel (voir annexe) rappelant les différents numéros sera diffusé dès aujourd’hui sur les sites et réseaux sociaux des différents niveaux de pouvoir partenaires.
Face à cette situation inédite et au-delà de l’aide proposée par les différents services existants, chaque citoyen peut également jouer un rôle malgré les mesures de distanciation physique : en prenant des nouvelles de ses connaissances, amis, voisins mais aussi en signalant aux services d’aide ou à la police des situations problématiques qui pourraient mettre des personnes en danger.

Coordonnées des services d’aide :
EN CAS D'URGENCEDE L'ECOUTE ET DE l’AIDE
En cas d’urgence médicale, appeler le 112 (ambulance et pompiers)En cas de situation de violence conjugale et si vous avez besoin de soutien (en tant que victime, auteur ou
professionnel) appelez la ligne gratuite Ecoute violences conjugales au 0800 30 030 ou envoyez un message via le chat sur www.ecouteviolencesconjugales.be
En cas d’urgence nécessitant une protection, appelez le 101 (police)Vous craignez avoir des comportements violents envers votre partenaire ou vos enfants ? Contactez les
professionnels de Praxis : http://www.asblpraxis.be/
En cas de violence sexuelle (adulte ou enfant), vous pouvez vous rendre 7j/7 et 24h/24 dans le Centre de prise en charge des violences sexuelles (CPVS) le plus proche (Bruxelles, Liège, Gand) ou aux urgences hospitalières près de chez vous.En cas de violence constatée sur un enfant (négligence grave, violence psychologique, physique ou sexuelle) appelez l’équipe SOS Enfant de votre Région (numéro général : 02/542.14.10) pour signaler la situation, ou appelez la ligne Ecoute-Enfants au 103 pour demander conseil (9h à minuit, 7j/7)

Du côté néerlandophone, le service à contacter pour les violences sur un enfant est le 1712 (site web 1712.be).
Les services du CAW Brussel sont également disponibles : par téléphone 02 486 45 02 ou chat : https://www.caw.be/contacteer-ons/#chat
 En cas de violence sexuelle (adultes ou adolescentes) appelez SOS Viol au 0800 98 100 ou envoyez un message via
le chat des CPVS sur https://violencessexuelles.sittool.net/chat (ouverture 15h par semaine – voir horaires sur le site)
En cas d’idées suicidaires, appelez le Centre de prévention du suicide au 0800 32 123 (7j/7, 24h/24)Vous avez besoin de parler, appelez Télé-Accueil au 107 (7j/7, 24h/24).
Les équipes de psychologues d’SOS Parents sont également à votre écoute au 0471/414.333 si vous vous sentez épuisés ou à bout.






Document Actions